Comment créer une pièce d’eau artificielle dans son jardin ?

Une mare aménagée en jardin se transforme rapidement en un petit paysage aquatique. Envie de rester des heures à suivre du regard les mouvements des poissons, assister à la métamorphose des têtards, être bercé par le murmure de l’eau ? Un seul jour de travail peut déjà permettre d’obtenir un beau résultat.

Une pièce d’eau illuminant le jardin

Pour construire pièce d’eau jardin, il suffit de délimiter à l’aide du tuyau d’arrosage une zone aux courbes harmonieuses dans une partie bien éclairée du jardin. Creusez une fosse en pente douces dont la partie la plus profonde doit atteindre cinquante centimètres. Dûment protégée par un feutre spécial posé sur la terre, une bâche noire est étendue sur le fond. Les astuces ne manquent pas pour dissimuler les bords. Une fois remplie, la mare peut accueillir des plantes aquatiques. Beaucoup de jardiniers ne résistent pas à la tentation d’introduire des poissons dans le bassin. Dès l’année suivante, avec le développement des nénuphars, des joncs, des iris, la mare aura déjà belle allure, enrichissant le jardin d’une nouvelle facette. La suite des opérations est détaillée dans tous les guides pratiques de jardinage.

La solution artificiellement conçue peut l’embellir d’avantage

Une bâche d’1mm d’épaisseur en PVC constitue un choix judicieux pour imperméabiliser la fosse. Une bâche en caoutchouc, plus cher, offre une meilleure résistance grâce à son élasticité. L’avantage : ces bâches peuvent être installées par le jardinie. Par contre, il faut un peu d’habilité pour dissimuler le bord. Autre solution : construire le bassin en fibre de verre et en polyester. Les avantages  sont une durabilité de plusieurs dizaines d’années, une solidité de l’entretien et des berges qui affleurent discrètement le gazon, le parterre ou la terrasse. La contrepartie se situe dans un coût plus important et le recours à un professionnel. Pour une réalisation de petite taille, la voie de la simplicité consiste à enterrer un grand bassin vendu dans les jardineries.

Un certain professionnalisme de rigueur

Faute d’une pyramide écologique basée sur une végétation aquatique abondante assurant l’oxygénation et la purification de l’eau, la mare ne peut être qu’un grand aquarium artificiel. Mais l’aide d’un professionnel expérimenté sera utile pour assurer une présence suffisante de la végétation aquatique, pour une bonne épuration de l’eau. La solution privilégiée : un second bassin occupé totalement par les plantes. Une pompe assure la circulation de l’eau entre le volume libre où l’on nage et le bassin de lagunage.

Comment aménager son jardin grâce à un logiciel 3D ?
Les douches solaires d’extérieur : la solution économique pour se rafraichir l’été