Autour de la piscine

A quelle fréquence faut-il changer l’eau de la piscine ?

Le changement de l’eau fait partie de l’entretien de la piscine. Certains propriétaires optent pour un renouvellement annuel, d’autres tous les 2 à 4 ans, et même plus. Les idées sont partagées entre les propriétaires, ainsi, à quelle fréquence renouveler l’eau d’une piscine ? Les réponses dans ces quelques lignes.

Changez l’eau tous les ans, est-ce une bonne idée ?

Même si cette solution n’est pas déconseillée, elle est peu avantageuse pour le propriétaire et pour l’état de votre piscine. Ainsi, il n’est pas nécessaire de changer l’eau de la piscine tous les ans. Ce changement annuel va vous coûter des milliers d’euros, que vous pourrez investir dans d’autres placements. De plus, vous allez endommager le sol de votre piscine. Elle va craquer sous l’effet du vent, et du rayon de soleil. Ces fissures sont favorisées par le développement de moisissures et d’autres micro-organismes pathogènes. Les parois de votre piscine peuvent aussi se fragiliser à cause de la pression du terrain sur le bassin. Vous allez donc avoir une piscine déformée, et impraticable. Ainsi, procédez à un changement d’eau tous les 3 à 5 ans. Si vous vous êtes décidé à changer l’eau de votre piscine, il est conseillé de contacter un professionnel sur piscine-guide.com.

Changez l’eau de la piscine : pourquoi ?

— L’eau de votre piscine devient trouble ou verte.

Dans certains cas, l’eau de votre piscine deviendra trouble, voire verte, et vous ne pourrez plus voir le fond. Si cette situation se présente, changez immédiatement l’eau de votre piscine. Les moisissures se sont déjà fixées sur le fond de votre piscine, et sont en train d’envahir les parois et la totalité de l’eau. Il est inutile de rattraper le coup avec des produits chimiques, désinfectants ou autres. L’excès de stabilisant, comme le chlore peut aussi causer ces développements de micro-organisme, alors ne négligez pas cette éventualité. L’idéal est de vider votre piscine pour nettoyer le sol et les parois. Profitez aussi de ce moment pour analyser l’état de votre piscine, avec l’aide d’un professionnel.

— La présence de tartre sur les parois.

Les tartres reflètent l’accumulation de calcaire sur votre piscine. Ces calcaires auront des effets néfastes sur votre santé, mais aussi sur l’eau de votre piscine. Ce sont des milieux favorables pour le développement d’algues, de micro-organismes et autres agents pathogènes. Il est donc primordial de vider votre piscine, d’enlever la totalité des tartres, et de changer l’eau de la piscine.

Les différents types de vidanges de piscine.

Les vidanges partielles :

Ces types de vidanges sont les plus conseillés, et les plus adaptés à tous les types de piscines. Elles nécessitent peu d’eau, et aussi peu de main-d’œuvre. Vous n’aurez qu’à changer la moitié ou le quart et le tour est joué. De plus, l’évaporation et l’eau de pluie permettent aussi de renouveler le volume restant, alors vous n’avez rien à craindre. Ces vidanges partielles évitent aussi une baisse de pression importante, qui risque d’endommager les parois et le sol de votre piscine.

Les vidanges complètes :

Dans certains cas, vous serez obligé de vider la totalité de l’eau de votre piscine. Lorsque l’eau de votre piscine devient verte, ou trouble, il n’y a plus de question à se poser, car il faut le vider directement. Les risques sanitaires seront accrus dans ces situations, et vous pourrez être poursuivi en cas d’incidents majeurs. Une vidange complète est aussi conseillée si vous vous entamez quelques réparations, ou entretiens. Il est conseillé de demander un devis approximatif auprès des prestataires avant de vous lancer, car ce projet coûte assez cher. Plusieurs sites spécialisés sont à votre disposition, alors n’hésitez pas à les consulter pour trouver le prestataire idéal.

Quitter la version mobile